Photographe culinaire paris Styliste culinaire Paris Photographe de mariage Sage femme Paris film de mariage Spectacle équestre 78 galerie d'art contemporain paris

Bruno Dufourmantelle

Entrer

EDITO




L'oeuvre de Bruno Dufourmantelle est traversée par un corps à corps avec la peinture et ce qu’elle implique de formulation plastique absolue ; cela est vrai aussi bien pour les tableaux portant le titre explicite de « Batailles » que pour ceux, récents, où l’image naît d’une confrontation physique avec les aspects organiques des matériaux et des techniques picturales : fond noir, lumière, couleurs, formes. « Je pars des fonds noirs pour faire monter la lumière ».

C’est cette dynamique qui constitue la qualité réelle de cette oeuvre dont les sujets ne préexistent pas à la matière mais émergent du vide dans le demi frais des effets de surface :
« Aller chercher les êtres dans la peinture par la peinture. »

Bruno Dufourmantelle’s work is traversed by a corporeal relation with painting and the implications this has in the formulation of an absolute plasticity; this is as true of the paintings explicitly titled « Battles » as it is for the more recent works in which the image appears out of a physical confrontation with the organic aspects of pictorial materials and techniques : « I depart from black backgrounds in order to show light » , black background, light, colors, forms...

This dynamic constitutes the real quality of this work, whose forms (the content, the subject) do not preexist matter, but emerge from the void in the surface effects : « Look for beings in painting through painting ».

D’une matière lumière travaillée de brosses et de lames émergent des formes isolées, difficilement identifiables, ou confondues : corps rochers, corps lignes d’horizon, corps paysages. Les mains, plus détaillées, construisent des repères tandis que les corps juxtaposent leurs solitudes et leurs secrets - ni unis ni séparés.

Le travail de Bruno Dufourmantelle occupe cette place où la différence initialement précise entre réalisme et abstraction se dissout et se brouille - le fond et la figure se mangent - dans l’exploration de la pratique picturale.

Ses toiles constituent ainsi une mémoire de la peinture, en référence à ce que le geste peut produire de turbulence émotionnelle, la couleur créer de constructions et d’espaces infinis, la pâte se lire comme immédiateté et présence matérielle affirmée.

Juxtaposed, isolated, intermingled forms that are difficult to make out (rock-like bodies, horizon-line bodies, landscape bodies) emerge from a « material of light », worked with the impressions of brushstrokes and blades (a series entitled Paysages humains, human landscapes). More-detailed hands form landmarks, while the bodies juxtapose their solitudes and their secrets-neither united nor separated.

Bruno Dufourmantelle occupies this place in which the distinction between realism and abstraction dissolves or becomes blurred, the form and the figure meld in the exploration of pictorial practice.

His paintings therefor constitute a memory of painting, in reference to the emotional turbulence a gesture can produce, the infinite space created out of color, the impasto can be read as immediacy and as an asserted material presence.

L’artiste fait explicitement référence à ce que la peinture véhicule d’irréductible, dans son rapport avec l’invisible et l’inintelligible : « Chercher d’abord l’intériorité des êtres et l’invisible... les tableaux sont des lieux intérieurs. »

Il nous offre la démonstration - ici en écho au mode musical - que la peinture est un substitut puissant à la profondeur d’émotion et d’expression.

Angeline Scherf
Conservateur en chef au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

The artist makes explicit reference to the indomitable in painting, in its capacity to create an analogy with the invisible and the unintelligible: « Paintings are interior places. I am, above all, seeking the interiority of beings and the invisible ».

He thus demonstrates, here in a musical mode, that painting is a valid substitute for the depth of emotion or expression.

Angeline Scherf
Chief Curator at the Municipal Museum of Modern Art in Paris

1986-1997


1997-2004


2004-2008


2008-2013


2013-2017


EXPOSITIONS

EXHIBITIONS


Bruno Dufourmantelle
  • 1986Exposition personnelle - fait l’ouverture de la galerie NIKKI MARQUARD - Paris.
  • 1986Exposition de groupe - PSI GALLERY - Long Island, New York.
  • 1986Exposition de groupe - A PINTURA NA FRANCA - Rio de Janeiro.
  • 1988Exposition personnelle - Galerie NIKKI MARQUARD - Paris.
  • 1989Exposition personnelle - Galerie KENNESAW STATE COLLEGE - Atlanta USA.
  • 1990Bourse de la Villa MEDICIS - Hors les murs.
  • 1991Écriture d’un premier roman : LES EAUX NOIRES.
  • 1992Publication chez JULLIARD des Eaux Noires.
  • 1997Exposition personnelle - Galerie LES FILLES DU CALVAIRE - Paris.
  • 2003Exposition Personnelle - Galerie KASHYA HILDEBRAND - New York.
  • 2003Exposition personnelle - Galerie KASHYA HILDEBRAND - Genève.
  • 2004Exposition personnelle - GLYNDEBOURNE Festival Opera - Grande Bretagne.
  • 2014Exposition personnelle - L'Imprimerie - Paris.
  • 1986Personal exhibition - opening of the NIKKI MARQUARD gallery - Paris.
  • 1986Group Exhibition - PSI GALLERY - Long Island, New York.
  • 1986Group Exhibition - A PINTURA NA FRANCA - Rio de Janeiro.
  • 1988Personal exhibition - NIKKI MARQUARD Gallery - Paris.
  • 1989Personal exhibition - KENNESAW STATE COLLEGE Gallery - Atlanta USA.
  • 1990Scholarship of the Villa MEDICIS - Hors les murs.
  • 1991Writing a first novel: LES EAUX NOIRES.
  • 1992Publication at JULLIARD EDITIONS of the book: Les Eaux Noires.
  • 1997Personal exhibition - LES FILLES DU CALVAIRE Gallery - Paris.
  • 2003Personal exhibition - KASHYA HILDEBRAND Gallery - New York.
  • 2003Personal exhibition - KASHYA HILDEBRAND Gallery - Geneva.
  • 2004Personal exhibition - GLYNDEBOURNE Festival Opera - Great Britain.
  • 2014Personal exhibition - L'Imprimerie - Paris.


2014 - L'Imprimerie


Contact